NON!J’accompagne les adjointes virtuelles dans le développement de leur entreprise et j’ai remarqué que nous sommes plusieurs dans la communauté à avoir de la difficulté à dire non.

À quand remonte la dernière fois où vous avez dit non à :

  • Un échéancier irréaliste?
  • Un client avec lequel vous n’étiez pas intéressée à travailler?
  • Un client régulier avec lequel vous n’aviez plus envie de travailler?
  • Un surplus de travail?
  • Un projet pour lequel vous n’aviez pas les compétences?

Soyons franches, c’est très fréquent dans la profession – nous voulons tellement aider les gens – même si cela nous met dans une mauvaise posture.

Lorsqu’on continue à dire oui à tout et à tous, nous nuisons aux autres et à nous-même.

Je vous invite à transformer la négativité du mot en quelque chose de positif.

Comment?

Pensez-y… Lorsque vous dites oui à chaque requête, chaque client, à tout… vous vous retrouvez à travailler tout le temps, vous êtes déçue de ne pas avoir respecté vos limites, vous vous surmenez et éventuellement, vous commencez à remettre en question votre choix de vous lancer en affaires.

En plus, vous commencez à faire des erreurs et vos clients le remarquent… ils sont de moins en moins satisfaits, pensent que vous ne vous souciez plus des détails, etc.

Et si vous disiez « non » au lieu de dire oui à tout?

Voici ce qui pourrait arriver…

Vous dites non à une requête ou un échéancier irréaliste >> vous faites respecter vos limites, le client commence à réaliser et à comprendre qu’il ne peut plus faire ce type de requête, et il comprend ce que vous pouvez faire ou non.

Vous dites non à un client potentiel qui n’est pas pour vous si vous vous fiez à votre ressenti >> vous évitez des situations difficiles avec ce client, et, en disant non, vous dites « Je ne suis pas la meilleure personne pour vous aider – vous seriez mieux avec quelqu’un qui pourra vraiment vous apporter les résultats que vous souhaitez ».

Lorsque vous dites non à un client régulier avec lequel vous sentez que vous ne pouvez (ou ne voulez) plus travailler >> vous leur permettez de travailler avec quelqu’un qui pourra mieux les servir.

Alors, la prochaine fois que vous vous sentirez mal à propos d’une situation, avant de dire oui, écoutez votre instinct et décidez si cette situation est véritablement un « oui » ou un « non » pour vous.

Ça sera un défi au début, mais avec le temps, ce sera de plus en plus facile et vous saurez aisément faire respecter vos limites. Sachez aussi que non est une réponse complète, et que vous n’avez pas à vous justifier, ni à fournir de multiples raisons, contraintes, etc. Un simple non, avec une solution de rechange ou une référence vers le réseau ou vers une collègue, ça suffit!

Rappelez-vous que vous êtes une professionnelle et que les gens viennent à vous pour votre expertise. Redressez-vous, soyez confiante et formulez des attentes claires et précises.

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.