Devenir adjointe virtuelle - Je réponds à vos craintes

Vous le savez probablement, ça fait déjà plus de 15 ans que je suis en affaires, et je reçois fréquemment des courriels de personnes qui me posent des questions et me partagent leurs inquiétudes par rapport au fait de devenir adjointe virtuelle. Les participantes à la formation « Devenir adjointe virtuelle » admettent aussi avoir certaines craintes par rapport au fait d’être des entrepreneures et laissées à elles-mêmes.

Voici les principales craintes dont j’entends parler, et pourquoi elles ne devraient pas vous arrêter.

Et si je n’étais pas assez bonne?

Pas assez bonne pour faire ce que vous faites depuis des années comme employée? Si vous n’étiez pas assez bonne, vous auriez déjà perdu votre emploi, et si vous pensiez vraiment que vous n’étiez pas assez bonne pour aider vos clients avec leur administration (ou n’importe quelle tâche que vous maîtrisez et souhaiter leur offrir) vous ne seriez certainement pas en train de lire ceci.

Et si je n’ai pas assez de clients?

Quand j’ai commencé, j’ai pensé la même chose. Je m’étais même dit qu’au pire, je pourrais trouver de petits contrats à travers une agence de placement. Une coach m’a dit : « Il y a assez de coachs pour t’engager. » À cette époque, je ne travaillais qu’avec des coachs, et depuis, le nombre de coachs a beaucoup augmenté.

Il y a assez de clients pour vous embaucher. Il vous suffit de les trouver. Et une fois que vous en avez trouvé un, c’est tellement facile d’en trouver d’autres, car vous savez les reconnaître.

Vous saurez qui ils sont, quel type d’entreprise ils ont, quels sont leurs défis, où ils se tiennent en ligne, ce qu’ils ont besoin de déléguer, quelles publications ils listent, quels événements ils fréquentent. Vous les connaissez, vous pouvez donc trouver d’autres clients.

Et si je ne fais pas assez d’argent?

Ça ne dépend que de vous et de comment vous vous engagez à trouver plus de clients. Comme adjointe virtuelle, vous n’êtes pas différente des autres pigistes. Tout ce que vous avez à faire, c’est obtenir du travail. Soit que vous gardez votre emploi jusqu’à ce que vous ayez trop de clients pour continuer à travailler en plus de votre entreprise, ou vous travaillez doublement, pour trouver des clients, parce que vous êtes en congé de maternité ou avez été mise à pied.

Le succès de votre entreprise dépend uniquement de vous.

Il y a déjà beaucoup d’AV dans ma région.

Oui, et après? Ne dit-on pas adjointe VIRTUELLE?

Pourquoi quelqu’un me paierait pour faire quelque chose qu’ils peuvent faire eux-mêmes?

Pour la même raison que les gens engagent des femmes de ménage et vont au restaurant. Vous pourriez nettoyer votre maison et préparer vos propres repas, mais parfois, vous ne voulez pas le faire, vous n’avez pas le temps, ou n’êtes tout simplement pas compétent pour ce genre de tâches.

Il y a des clients pour les AV, alors la seule raison pourquoi ils ne vous embauchent pas, c’est que vous n’avez pas démontré ce que vous pouvez faire pour eux, votre site ou vos profils sur les réseaux sociaux ne les attirent pas, ou ont des fautes d’orthographe, ou ils ne savent tout simplement pas que vous existez.

Il y a d’autres AV qui offrent les mêmes services que moi – je ne me distinguerai pas

Les gens font des affaires avec des gens, et vous vous distinguerez parce que vous êtes une personne unique.

Vous n’avez pas à convaincre quelqu’un de faire affaires avec vous, car vous n’êtes pas une vendeuse de voitures d’occasion. Vous avez des compétences et des services que les entrepreneurs trouvent utiles.

Si vous avez un talent particulier, que vous le faites depuis des années, et que des gens vous ont payée pour ce talent, vous avez gagné le droit d’en parler à d’autres.

Vous pouvez rester humblement dans votre coin ou vous pouvez donner les faits sur votre site ou LinkedIn et être embauchée pour ces faits.

Je ne connais rien aux nouvelles technologies et aux médias sociaux

Alors n’offrez-les pas comme service! Offrez les services pour lesquels vous avez les compétences, que vous aimez, et souhaitez continuer à faire.

Et si j’échouais?

Et après? Si vous avez simplement quitté votre emploi pour vous lancer, que vous êtes paresseuse, que vous ne vous montrez pas, que vous n’êtes pas compétente, que vous n’avez pas fait de recherche, n’avez aucune ambition, il est possible que vous ne réussissiez pas.

Et ce sera votre faute.

Mais qu’est-ce qui pourrait arriver de pire? Vous pourriez avoir à trouver un emploi à temps partiel, le temps de trouver assez de clients, ou vous pourriez décider que ce n’est pas pour vous et retourner trouver un emploi.

Ne pas faire une chose simplement parce que vous avez peur d’échouer alors que les récompenses sont tellement grandes n’est pas une raison de ne pas le faire. C’est probablement le conseil que vous donneriez à d’autres, alors essayez et suivez votre propre conseil.

Ce n’est pas à moi de vous convaincre de ce que vous devriez faire, mais je peux vous dire que les bénéfices sont absolument merveilleux. Plusieurs personnes sont devenues entrepreneurs, et une fois que vous l’aurez fait, vous ne voudrez plus retourner en arrière.

Je ne connais rien à la gestion d’une entreprise

Moi non plus. Je ne connaissais rien aux affaires quand je me suis lancée, mais j’ai appris. Et je peux maintenant vous l’enseigner.

Mon entourage ne croit pas en mon projet de devenir adjointe virtuelle

Le fait de ne pas avoir de validation, de permission, ou le soutien des autres n’est pas une raison pour ne pas faire ce que vous souhaitez. C’est votre vie, pas la leur, et ce n’est pas votre problème si vous êtes en dehors de leur zone de confort et que le fait que vous poursuiviez vos rêves ne fait que souligner le fait qu’ils n’osent pas faire de même de leur côté.

C’est important d’avoir le soutien du conjoint, surtout si vous quittez votre emploi et que ça risque d’affecter le revenu familial. Si vous arrivez avec un plan, que vous présentez les avantages pour lui et la famille, ce sera plus facile pour lui d’accepter. Votre partenaire de vie vous aime, et veut que vous soyez heureuse, et si c’est le lancement de votre entreprise qui vous rend heureuse, il vous y encouragera.

Je n’ai pas confiance en moi

Vous avez des doutes, parce que c’est inconnu et l’inconnu est effrayant. Mais vous m’avez lue jusqu’ici, alors il doit y avoir une partie de vous qui sait que vous pouvez y arriver. Vous devez simplement vous préparer du mieux que vous pouvez, bien respirer, et le faire.

La vie est courte – n’attendez pas trop.

Je le ferai un jour, quand ce sera le bon moment.

Si vous pensez que vous seriez une bonne AV, alors vous n’avez rien à perdre à l’essayer. Ne quittez pas votre emploi tout de suite, informez-vous auprès de votre entourage pour savoir si quelqu’un a un projet d’admin, de recherche, ou autre pour vous, et faites-le, facturez-les et faites-vous payer. C’est comme ça que l’entrepreneuriat fonctionne – plutôt simple, non?

Maintenant, dites à la petite voix fatigante et inutile dans votre tête de se taire, arrêtez de trop y penser, et commencez à vivre la vie que vous souhaitez.

Danielle

PS : si j’ai oublié une de vos peurs écrivez-moi, et je l’ajouterai à la liste.

La formation « Devenir adjointe virtuelle » couvre tous les aspects dont vous avez besoin pour mettre en place votre entreprise d’assistance virtuelle. Vous pouvez suivre la formation, tout en gardant votre emploi. Vous n’avez donc rien à perdre. Je serai ravie de vous accompagner, de vous encourager dans la création de votre entreprise.

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.

Pin It on Pinterest

Share This